Sainte-Ursule | Lycée technique privé | Caen - Basse-Normandie

Sainte Ursule
Lycée technologique privé

Actualité


Rencontre

Jean-Marie Peticlerc

Ce jeudi 8 avril, les BTS 1ère année, ont pu rencontrer Jean-Marie Peticlerc sur le thème "Demain l’entreprise, soyez responsable !". Au travers de ces riches expériences, il a partagé sa foi en la jeunesse en prodiguant quelques conseils nourris par ces rencontres et son investissement.

L’après-midi, il a également rencontré les enseignants de l’association Sainte Angèle afin de parler de l’adolescence, également à travers ses expériences.

Biographie : 
Jean-Marie Petitclerc est un prêtre catholique salésien, polytechnicien, éducateur spécialisé, expert des questions d’éducation dans les zones sensibles, et écrivain ; il est né le 2 février 1953 à Thiberville (France).
Élevé dans une famille de médecins en Normandie, il étudie au Lycée Privé Sainte-Geneviève puis intègre l’École polytechnique en 1971. À sa sortie en 1974, il hésite entre engagement religieux et politique. Très sportif, il est hospitalisé à cause d’une pratique trop intensive de l’athlétisme. Cloué sur un lit d’hôpital pendant 18 mois, il renonce à la politique. Par hasard, il tombe sur une biographie de Giovanni Bosco, fondateur des Salésiens. Cette période de réflexion lui permet de choisir une nouvelle voie, celle tracée par ce dernier. Devenu prêtre salésien, il suit une formation d’éducateur spécialisé et fonde un club de prévention spécialisée à Chanteloup-les-Vignes. Il dirige ensuite un foyer d’action éducative « habilité justice » qui accueille des mineurs confiés par des magistrats. Il est rappelé à Chanteloup-les-Vignes au moment des émeutes urbaines de 1991 et initie la « médiation sociale ».

Fondateur et directeur de l’association Le Valdocco à Argenteuil, directeur de l’Institut de Formation aux Métiers de la Ville à Argenteuil, il devient chargé de mission au Conseil général des Yvelines. En septembre 2004, il rejoint Tassin-la-Demi-Lune, à l’ouest de Lyon, où il monte une antenne du Valdocco et reprend un atelier de réinsertion, ARPPE, devenue ACIRPE en 2007. Très impliqué dans le scoutisme, il est aumônier de groupes Scouts et Guides de France à Tassin-la-Demi-Lune et à Lyon.

En juin 2007, il est nommé chargé de mission au cabinet de Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, responsable de la coordination des acteurs locaux, poste qu’il quitte début février 2009, pour se consacrer pleinement à la direction de l’association Le Valdocco, et notamment à Laurenfance, le foyer pour jeunes en difficulté ouvert à Tassin la Demi-Lune par l’association.
Depuis septembre 2009, et à titre provisoire, il est le supérieur de la communauté salésienne de l’Institution Notre-Dame des Minimes, établissement scolaire privé lyonnais. Il est également le supérieur de la communauté salésienne "Dominique Savio" de Tassin-la-Demi-Lune, et ce depuis 2004.